Germaine Tillion

Posted on 29 avril 2008

0


Des rencontres, ne serait-ce que par le truchement d’une voix de papier ou d’une parole enregistrée, marquent. Il y eut celle de Germaine Tillion parmi d’autres.

L’annonce est sobre : « Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Germaine Tillion le samedi 19 Avril à 10 heures à son domicile de Saint-Mandé. Les obsèques auront lieu jeudi 24 Avril à 10 heures 30 en l’église du Saint-Esprit, 186 avenue Daumesnil, Paris 12ème (métro Daumesnil)« .

Nous avons la chance d’avoir ses écrits, ce passionnant dossier d’Esprit en février 2000, cet interview à couper le souffle réalisé en 2002 par Christian Bromberger, le souvenir de cette excellente exposition du Musée Dauphinois à Grenoble en 2005.

« L’ethnologie nous permet nous seulement mais plus encore, elle nous permet plus encore de voir notre propre culture de loin. C’est encore plus précieux (…) On ne peut pas se connaître si l’on ne s’est pas vu à la fois de près et de loin. Ce sont 2 visions qui sont indispensables à ce que l’on appelle à l’esprit de jugement, à l’esprit philosophique, à ce que vous voudrez ; à l’esprit tout court » (GT, 2002).

Adieu Germaine, contemporaine d’Homère et de notre temps dont la mémoire doit protéger l’avenir, qu’elle disait.