Points-virgules

Posted on 15 mai 2008

0


Contre le raccourcissement des phrases, pour la pause sans prendre pour autant sa respiration, des kilomètres de phrases sont à écrire pour défendre le point-virgule ; quelque chose de précieux se trouve en danger à croire Rue89, ce dont la lecture personnelle assidue confirme.

Pierre Assouline en faisait commentaire, voici deux ans. Cet extrait donne faim de lecture et d’écriture : Jamais avares d’un calembour (jeu de guilles pour évoquer les guillemets) ou d’un clin d’oeil (Galbé le magnifique pour désigner le point d’interrogation), ces camarades de casse de l’Homo ponctuatus défendent becs et ongles un système stabilisé au XVIIIème siècle, codifié au XIXème et immuable depuis, malgré la prétention récurrente d’écrivains soucieux de passer à la postérité comme les inventeurs du point d’ironie.

Posted in: Art'OL, Littérature
Be the first to start a conversation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s