Peter Eötvös

Posted on 17 mai 2008

0


Peter Eötvös est un musicien tout à fait digne de la plus grande attention. Sa dernière création en date eut lieu à l’Opéra de Lyon, Lady Sarashina, un bijou d’écriture magnifiée par la mise en scène d’une lumineuse sobriété. L’oeuvre fait écho à un texte millénaire, comme le décrit élégamment le programme-livret à la mise en page comme de coutume réussie ; l’ensemble est un subtil et délicat délice pour les tympans et les rétines.

Le metteur en scène est Ushio Amagatsu, un grand maître de la danse Butô, héritier de la tradition Nô et du théâtre Kabuki. Chorégraphe et homme de théâtre japonais, il est le fondateur du célèbre ensemble Sankaï Juku.

2008 est créative pour PE :
Levitation (FRSO, Canaries Festival, 13 Février).
Lady Sarashina (Opéra de Lyon, 4 Mars).
Konzert für zwei Klaviere (WDR, Cologne, 9 Mars).
Octet (Ensemble Modern, Frankfurt, 2 Avril).
Love and Other Demons (Glyndebourne Festival Opera, 10 Août).
Octet Plus (Ensemble Linea, Strasbourg, 25 Septembre).

Bref, une rencontre filmée avec PE est proposée par la Cité de la Musique ; l’invitation se trouve ici.

Posted in: Art'OL, Musique
Be the first to start a conversation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s