Philip Roth

Aimer la littérature signifie la lire, en écrire parfois et vouloir la partager toujours. Pierre Assouline le fait superbement comme de coutume, comme ici au sujet du dernier roman de Philip Roth, Un homme (Everyman).

WebOL pourra, lui, parler de The Plot Against America (Le complot contre l’Amérique), grand roman : équilibre subtil entre le probable et l’impossible, cohérence du style et maintien du rythme au fil des pages, exercice virtuose de l’autobiographie fiction.

Exit Ghost, Roth’s ghost ? WebOL signale un papier dans la New York Review of Books, festival de l’écrit : Nathan, Farewell.

(A suivre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s