De l’autre côté

Passer d’un côté à l’autre est la richesse suprême.

Le film du même nom, réalisé par Fatih Akin, est un chef d’oeuvre d’intensité et de sobriété ; subtil et éliptique à souhait. Le portrait d’Hannah Schygulla, dans Libé, en parle somptueusement.

Entre la Turquie et l’Allemagne, sobrement : tout comme Uzak (Lointain), pour lequel Nuri Bilge Ceylan avait obtenu la Palme d’Or au Festival de Cannes en 2003, tout comme Neige d’Orhan Pamuk.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s