Anche double

Le basson, le fagott, le hautbois, le cor anglais et le hautbois d’amour sont autant d’instruments de bois et de roseau dont la rencontre de cellulose ensorcelle le mélomane ; le prenant par l’oreille jusqu’aux tréfonds de sa colonne d’air. Elektra en parle avec la force de la musicienne qu’elle demeure et la beauté de l’écrivain qu’elle se révèle être.

Elektra saisit parfaitement la rencontre des corps et des notes, comme en une fugue avec WebOL ou un contrepoint avec EcritOL. C’est aussi affaire d’architecture : « Matières & Sons« , « L’ouïe de l’espace« .

– Quelques semaines plus tard que ce billet, Elektra nous offrit une coda et, plus récemment encore, un bis.

2 réflexions sur “Anche double

  1. WebOL dit :

    Comment faire pour me remercier vraiment ? Continuer à parler anche double et jouer alphabet, vice versa et le contraire compris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s