Alexander Solzhenitsyn

Posted on 12 août 2008

0


Il faut avoir été happé, soufflé par quelques chefs d’œuvre pour connaitre de qui l’on parle, sans que cela vaille approbation pour nombre de ses prises de position : L’Archipel du Goulag, Le Pavillon des cancéreux, Une journée d’Ivan Denissovitch, Le Premier Cercle.

– Pierre Assouline : « Une dernière journée dans la vie d’Alexandre Soljenitsyne« .
– Libération : « Soljenitsyne, champion de vérité » (Jacques Amalric).
– Le Monde : « Soljenitsyne, un « héros inquiétant » » (Nicolas Weill).
– New York Times : « Solzhenitsyn, Literary Giant Who Defied Soviets, Dies at 89« , « Solzhenitsyn in Search of the Russia That Always Eluded Him » (Serge Schmemann), « Solzhenitsyn the Stylist » (Michael Scammell).
– The Guardian : « Scribe of the gulag » (Anne Applebaum).
– Prospect : « The Russian futurist« .
– Die Zeit : « Mutig wie damals wenige« , « Blutige Farce » (1974-01-25).
Nobel Prize 1970.

Récits de la Kolyma de Varlaam Chalamov sera un jour au programme de lecture sur la table de chevet, tout en gardant mémoire celle d’un autre chef d’œuvre à la voix inoubliable qu’est Vie et Destin de Vassili Grossman. Notons également l’excellent Gulag: A History d’Anne Applebaum.