Le cri de la Justice

La colère permet de révéler, si elle est canalisée en trouvant une forme.

Maître Eolas a orchestré la parution de billets pour parler du malaise de la justice (« Cette invitation  [pour les magistrats] est aussi valable pour les juges administratifs qui le souhaiteraient, ainsi qu’aux greffiers, Assistants de justice, auditeurs de justice, éducateurs de la PJJ, adjoints administratifs, bref, tout le personnel qui fait que la justice tourne au quotidien (avocats exceptés, cédons la parole, pour une fois)« ). Homme de parole, il soumet le résultat au jour dit : en ce 23 octobre 2008, environ 60 contributions sont disponibles en ligne.

C’est affaire de polis.  A suivre forcément : Pascale Robert-Diard ne tarde pas pour en faire écho, Rue89 en cite des passages@WebOL, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s