Männer

L’on voudrait oser le plagiat à défaut tenter le copie-colle, l’on se contentera de l’hypertextualité pour renvoyer au superbe billet de Pierre Assouline sur le fils du père et le neveu du frère du précédent.

Thomas, Heinrich et maintenant Klaus moins connu de la famille Mann, que PA invite à découvrir. Au moment même où Der Zauberberg vient d’atterrir sur la pile de cellulose et se met immédiatement derrière la dorure des carnets  (à suivre, mais voici le clic d’indice).

Ajout (mars 2010) : un extrait de la préface de Pierre Assouline pour la réédition française de Point de rencontre à l’infini de Klaus Mann.

Ajout (juin 2011) : un article à propos de Klaus Mann, par Laurent Margantin en ces Oeuvres ouvertes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s