Pina Bausch

Posted on 30 juin 2009

0


Nul besoin d’attendre que quelqu’un glisse ou saute de l’autre côté de la scène pour s’intéresser à sa trace. Nulle retenue non plus pour dire alors l’intérêt des corps et des sons (@musicOL), rappelant que la chorégraphie chez les plus grands est une manière d’écouter la musique ; citons Anne Teresa de Keersmaeker et Angelin Preljocaj.

Pina Bausch, elle, fut une créatrice de formes. Elle fut aussi une enseignante d’une importance phénoménale dans le monde de la danse dite contemporaine. La presse en parlera-t’elle ?

PB ist tot | Grande Dame des modernen Tanzes | Ein Leben dem Tanz (Die Zeit).
La virtuosité très personnelle de PB + PB, danseuse et chorégraphe allemande, par R. Boisseau | PB, exercices d’admiration, paru le 2008-06-13 | Amour de PB, par F. Marmande (Le Monde).
– Stage on PB, gateway to articles | Magician of modern dance | « We have lost a visionary » (The Guardian).
Topics on PB, gateway to articles | PB, german choreographer, dies at 68 | Remembering PB | A Stage for Social Ego to Battle Anguished Id (New York Times).
PB, mort d’une pythie de la danse (Le Temps).

Ajout : la réaction de l’un des plus proches d’ArtOL qui soient, cette citation :

« J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ;
Des guirlandes, de fenêtre à fenêtre ;
Des chaînes d’or d’étoile à étoile,

Et
je danse
 »
Arthur Rimbaud (Illuminations)

Posted in: Khoreia