Prescription de libraire

Posted on 28 août 2009

0


Êtes-vous malade ?

A- Vous lisez toujours la 4e de couverture avant de choisir un livre.
B- Vous gardez tous les livres qu’on vous a offerts, même ceux que vous ne lirez jamais.
C- Si vous n’avez pas au moins 3 livres à lire d’avance, vous êtes très désagréable avec votre entourage.
D- Vous allez toujours le même libraire mais vous ne supportez les cartes de fidélité parce qu’il vous plaît de penser que vous pourriez être infidèle même si çà n’arrive jamais.
E- Vous n’achetez jamais le livre qui se trouve sur le dessus de la pile.
F- Vous ne caressez que des premières éditions.
G- Vous feuilletez rapidement les nouveautés pour sentir l’encre fraîche et le papier.
H- Vous ne pouvez pas embrasser sur la bouche un homme ou une femme qui n’a pas de livres à la maison.
I- Vous regrettez qu’Apostrophe n’existe plus pour vous inviter.
J- Les critiques littéraires ne sont jamais de votre avis (d’ailleurs ce sont des écrivains ratés).
K- La littérature vous emmerde mais vous ne pouvez pas dormir sans lire.
L- Vous lisez la philosophie à la cuisine et les recettes de cuisine au salon.
M- Vous ne comprenez pas vos amis qui ne laissent jamais traîner des livres aux toilettes.
N- Vous achetez les livres uniquement pour parler avec votre libraire.
O- Quand vous écrivez une lettre, vous imaginez qu’elle sera publiée dans la Blanche après votre mort.
P- Vous détestez ceux qui croient que la Blanche est en poudre, en plus ils ont souvent mauvaise haleine.
Q- Si les livres étaient publiées au format d’un timbre-poste, vous achèteriez un microscope.
R- Vous adorez quand un livre de poche a encore du sable entre les pages en plein hiver.
S- Vous rêvez de faire l’amour sur des milliers de livres même si çà doit être désagréable.
T- Vous pouvez passer une journée entière à voyager dans un dictionnaire.
U- Vous pouvez vous arrêter de respirer pendant 2 minutes, pas de lire.
V- Vous lisez avec le même plaisir la composition d’un déodorant et d’un roman pornographique.
W- La rentrée littéraire est une connerie parce que vous n’arrivez pas à tout lire.
X- Il vous est impossible de prêter vos livres, mais on peut les lire chez vous.
Y- Vous ne jetez jamais un livre à la poubelle parce qu’il n’y a là personne pour les lire.
Z- Si vous avez répondu oui de A à Z, retournez d’urgence chez votre libraire.

Et même si une seule partie mais capitale de la liste est approuvée, la prescription reste valable. LittératurOL ne révèlera pas ses réponses tant elles sont de l’ordre de l’intime, sauf peut-être A, E, G et bien sûr Y -et d’autres lettres mais pas toutes-.

Merci de Vivre Livre ! Merci à la pharmacie !

Posted in: Littérature