John Rutter

L’écriture musicale contemporaine est aussi diverse que la peinture ou la littérature ; elle est parfois belle sans être d’une grande novation. John Rutter est né en 1945 : son Magnificat est à jouer entre instrumentistes et choristes, pour la joie des notes ponctuées des mots si classiques. Dans une salle à l’acoustique soignée, de subtils plans sonores glissants se révèlent, et tous se régalent.

– Le Magnificat dans son intégralité (39″).
Tout ce qui en relève surYouTube, y compris le conducteur des choeurs.
– JR on his piece : Part 1 | Part 2 | Part 3 | Part 5 | Part 7.

(Merci à GO, à MA et clin des clics aux I.).

& :
Harmonies 2012 | Our Side Story | Romeo & Juliette Prokofiev (chez MusicOL).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s