« Bilan du livre à prix unique »

La Vie des Idées, voici quelques mois, faisait état d’une étude publiée par le Cepremap sur, de fait, l’état du marché du livre en France :

C’est à un bilan fort intéressant de l’économie du livre – en France du moins – que s’attellent les économistes Mathieu Perona et Jérôme Pouyet. Les deux auteurs entendent évaluer les effets de la loi votée en 1981 en France, qui instaurait un système dit de prix fixe. Leur jugement est balancé : « le prix unique du livre n’a mérité ni l’excès d’honneur ni l’indignité dont le débat public l’a chargé » (p.13), et les conduit à préconiser une évolution du dispositif. Quelques pages sont consacrées, en introduction ainsi qu’à la fin de l’ouvrage, au livre numérique.

& :
– Dossier Le livre de demain (@LaVieDesIdées).
Édition | La Vie des IdéesÉdition électronique (@WebOL).

« Economie évolutionniste »

La Vie des Idées a récemment publiée une recension d’un petit ouvrage de synthèse sur l’économie évolutionniste.

Nathalie Lazaric dresse un panorama de l’économie évolutionnaire de ses origines avec Thorstein Veblen en 1898 à son renouveau des années 1980. Elle présente le rapport de cette discipline avec la biologie ainsi que ses développements récents et possibles.

& :
–  Economie (@LaVieDesIdées).
La Vie des Idées (@WebOL).

Business historians on air

We may read, or listen carefully to any lecture. The Exchange (Business History Conference) lists some free records on various topics :

Steve Fraser, Wall Street: America’s Dream Palace
Harold James, The Creation and Destruction of Value: The Globalization Cycle
Pamela Walker Laird, Pull: Networking and Success since Benjamin Franklin
Thomas McCraw, Prophet of Innovation: Joseph Schumpeter and Creative Destruction
Stephen Mihm, A Nation of Counterfeiters: Capitalists, Con Men, and the Making of the United States
David Nye, When the Lights Went Out: A History of Blackouts in America
Andrew Sandoval-Strausz, Hotel: An American History
Bryant Simon, Everything but the Coffee: Learning about America from Starbucks
David Suisman, Selling Sounds: The Commercial Revolution in American Music

& :
– Posts :  Business histories | Economic History Resources | Schumpeter + Creative Destruction | Business history @ NY Times (@WebOL).
– Bunches of posts :  « Business History » |  EcoHist-etc. (@WebOL).
– Twittered links : @webOL/Eco.

Comptez, comptons

Compter les choses et les Hommes est une manière de comprendre le fonctionnement d’un collectif. A ce titre, tout l’intérêt est à porter à la mise en ligne de la revue Comptabilité(s) sous l’égide de Revues.org :

La revue accueille toute recherche portant sur l’histoire et l’archéologie des documents comptables, des institutions qui les commanditent et des personnes qui les réalisent. Elle reçoit dossiers thématiques, articles de fonds et méthodologiques, éditions commentées de documents, comptes-rendus de thèses, de rencontres et d’ouvrages, notes d’actualités. Elle publie des textes dans toutes les langues européennes et les accompagne de résumés en français.

L’éditorial en détaille l’argumentaire.

& :
– Twitter/Revues.org
Eco, Hist-etc. (@WebOL).

Liberté et non gratuité

Non pas un sujet du Bac Philo ou une conversation de comptoir intello que voici, mais la suite d’un précédent billet (« How much free is free« ) au bénéfice d’un fort clair intitulé « Le prix de la gratuité« , publié par Marin Dacos (@Homo Numericus). L’évidence que voilà dira-t’on mais qu’il est bon de rappeler pour ce qui concerne l’édition-électronique-en-ligne-donc.

Certains ont pu croire que le numérique allait faire chuter les prix d’édition, et que le seul changement de support (du papier au numérique) allait rendre possible une édition électronique en libre accès, dans un monde meilleur où les valeurs de diffusion du savoir pourraient l’emporter sur les basses contraintes budgétaires des sociétés savantes publiant livres et revues. Il faut bien se rendre à l’évidence: dans le travail éditorial, rien de fondamental n’a changé avec le numérique. Bien sûr, il est possible d’automatiser certaines tâches, comme par exemple la gestion des manuscrits soumis à l’éditeur et l’ensemble des échanges entre le rédacteur en chef, les experts, le comité de lecture, le conseil scientifique, etc. Mais cette automatisation n’est qu’un support à l’intelligence humaine, elle ne peut pas s’y substituer. Le travail d’un rédacteur en chef, d’un auteur, d’un expert et d’un secrétaire de rédaction restent les mêmes. Pire: en augmentant la visibilité des revues, la mise en ligne a augmenté les coûts de gestion des soumissions par des auteurs devenus plus nombreux… et la gestion des manuscrits assistée par wokflow n’est, finalement, que l’adaptation du secteur de l’édition à ces nouvelles conditions de visibilité. Pire encore: (…).

& :
– « Priced to sell » par Malcom Gladwell (@New Yorker, 2009-07-06).
IT + Eco (@WebOL).

Business histories

This is a major part of historiography, with many resources mostly in English (and especially from the USA). A new blog is to be bookmarked, and further assessed : The Exchange, edited by the Business History Conference.

Further links promoted are :
BEH On-Line
BHC Web Links of Interest
Enterprise & Society
H-Business
EBHA
Hagley Museum and Library
Baker Library Historical Collections

& :
EH.net, excellent resource bunch for Economic History including worth-to-read books reviews.
Economics @WebOL.

4th August on Europe Day

The french correspondant of Liberation, Jean Quatremer, catches the tremendous fate of the decision by finance ministers, the ECB and the European Commission to bail-out Greece somehow : la nuit du 4 août de l’Euro (the 4th august 1789 is by far a more key date than the 14th July in France, when all « privilèges » were formally abolished).
– The European Commission’s message, in english only so far.
– The European Central Bank’s press release on « measures to address severe tensions in financial markets« .
– Billet d’Econoclaste, sur la perception trop commode de la spéculation.
Many articles from FT, which are less univocal than some think.- (…)

& :
– « Europe » @WebOL.

« Protectionnisme » + SHS

Incluant l’économie sous l’étiquette « SHS » de WebOL, le dossier de la Vie des Idées sur le protectionnisme et la crise économique. Profitons pour ruminer en dehors des repas pré-mâchés du keynésianisme, de néo-libéralisme, du pro et anti-État.

Cette sélection est à adjoindre aux billets d’EcOL : Galbraith-et-al on financial crisis | Meanings of a crisis | La crise bancaire pour les nuls | Financial hurricane.

En guise de pause, le débat revisité entre Keynes et Hayek est entraînant… Cela ouvre d’indubitables perspectives didactiques, en injectant qui plus est une dose d’anglais dans les méninges. Listons : les Business Models en swing, l’analyse post-moderniste des technos par un cyborg DJ, l’histoire des sciences et des techniques version opératique, etc.

(Merci à VC).