Colophon – About

Lire, écouter, regarder, travailler, écrire
Reading, Listening, Watching, Working, Writing
.

OL ? Lecteur – Reader – Leser – (Lezer).

Lavoisy/Net/Edition = DigitEditLab.

In Jon Tang’s terms, this blog is both « knowledge silo and sandbox« .

This is very much a writing lab out of extensive reading polymath activities with a 3 to 4 language drive.

For and because of what mean(s) Sharp Words.

Ce serait une hygiène, quelque exercice comme une « ascèse de l’esprit » que de rédiger des billets sur un blog. L’auteur d’Economibasic, dans l’ombre humble de l’intelligence sérieusement malicieuse, donnerait envie de développer ses propres textes avec la liberté de ton et l’exigence de contenu. Merci pour la lecture, C* et continue ; sois-y encouragé avec enthousiasme par un plumitif-papillon.

Qu’est-ce encore ? « Une forme de pension balzacienne que les visiteurs habitent avant de la quitter, pour y revenir parfois et la quitter encore. Son hôte les nourrit d’une cuisine improbable, faite de certitudes et de doutes (…) » dirait Jules-en-sa-salle-à-dîner.

Un peu de réflexivité par procuration : Qu’est-ce qu’un blog ?, Débats de blog, Le clavier d’Aliocha, etc.

Wie das Werbemotto der Neue Zürcher Zeitung es ausdrückt, »die Arbeit an der Sprache ist Arbeit am Gedanken«.

« WebOL » a-t’il une cohérence éditoriale (la curiosité n’en est pas une), à la différence de telles réussites ici en vrac ? Journal d’un avocat, La République des Livres, Amateur d’art, Chroniques judiciaires, i Love Typography, Coulisses de Bruxelles, Life is Carbon, la Plume d’Aliocha, Maître Mô et tant d’autres.

WebOL is a focused Butterfly, which tweets from time to time.

Un carnet de notes, avec des mots à pattes : phrases & liens, que l’on peut griffonner depuis n’importe où sur le Net. Oui, carnet de mots à pattes se faufilant dans les trames de la Toile. Blog of spider words spanning the Net.

Lavoisy/Net n’est pas une tribune, ni une chambre d’écho d’opinions clamées haut et fort plus ou moins bien, ni plus encore un recueil des faits et gestes du nombril. Ceux qui ne connaissent pas OL n’en sauront pas plus, peu importe : les autres savent quoi comprendre entre les pixels.

Qui est qui, au fait, chez OL ? WebOL est l’éditeur-commentateur-butineur, EcritOL l’auteur.

La nuit vivent les mots ; le jour aussi, mais les renards ?

La Soldatesque, guidée par cette chère Laura Stravinsky, parle à propos d’« érudition tranquille ».

La lecture et l’écriture sont des moments exquis de compréhension du monde ; sans autre couleur que celle des mots, sans autre son que celui des phrases sous la voûte du crâne. En lisant en écrivant, en somme, l’on fréquente du monde.

Aux bords de ses mondes, pourrait dire Isabelle Pariente-Butterlin.

Typophile testbed, sort of: TypoKit? Extended features from WordPress, called Custom Design? The latest font selected is Ubuntu, even though there is a strong hesitation with FF Meta Serif and Calluna. CSS? Liberation Sans (2013-11).

(…).

EDIT 2016-11

EditOL se réveille, s’ébroue et marche (EcritOL de sa voix de papier ne s’est pas vraiment tu, mais l’écran est en retard).

EDIT 2013-11

CSS, mise à jour du balisage en cours (tag updates onwards).

EDIT 2013-09

WebOL – Lire, écouter, regarder, travailler | Reading, Listening, Watching, Working.

EditOL – Éditer – Faire & observer | Editing – To do & to observe/benchmark

EcritOL – Ecrire.

TwitterOL – x140.

EDIT 2013-05

WebOL – Lire, écouter, regarder, travailler | Reading, Listening, Watching, Working.

EcritOL – Ecrire.

TwitterOL – x140.

EDIT 2011-02

Electrons après électrons, l’apprentissage se fait depuis 2000 et les premières pages html, puis les cadres (frames), puis le premier carnet (blog), etc. Serait-ce un Lavoisy/Net 3.0 ? 2.5, peut-être ? Bref, time is rife for the merging between 1.0 (html-with-frames) and 2.0 (blog), mainly for syndication and networking reasons.

EDIT 2008-07

Il serait plus juste d’invoquer un Lavoisy/Net 2.0 bis, en résultante du passage à WordPress de gré et de force. WebOL renaît en somme de ses cendres après un feu de non-joie pour s’envoler, Phoenix, avec un meilleur plan de vol sur la Toile.

2 Responses “Colophon – About” →
  1. Tak, Kiitos, Dank U, Vielen Dank, Thanks, Gracias, Gracie, Merci.


  2. Elektra

    4 juillet 2008

    Longue vie au Phœnix! La renaissance nous aura tenu en haleine. Le suspense était à son comble, mais les trois « e » sont de retour : à l’image de la Neb’OL, tout ici est éclectisme, esthétisme et « encyclopédisme ». L’ « e » dernier peut paraître poussiéreux de notre Temps, il est en fait une qualité rare, et rarement offerte avec tant de générosité de cœur et d’esprit.

    Elektra